AccueilPortailMembresRechercherFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Candidature Nestor Vigritz (validé)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Nestor Vigritz



Messages : 3
Date d'inscription : 15/01/2017

MessageSujet: Candidature Nestor Vigritz (validé)   Dim 15 Jan - 18:40

Bonjour à toutes et à tous.

J'ai décidé de m'inscrire à votre serveur RP qui a l'air assez sérieux après quelques autres tentatives infructueuses pour revenir dans le "game" des serveurs qu'on pourrait qualifier de persistent!..
J'aime beaucoup l'univers Dayz, mais je dois avouer me sentir bien seul sur les serveurs publics, et craindre les interactions pour leurs potentiel... Mort à vue.

J'ai 21 ans, et une petite expérience sur Dayz puisqu'à l'époque d'Arma II je jouais sur le serveur privé FR31 qui à l'époque était une référence (la seule?) des serveurs RP francophone. J'étais à l'époque un bandit puis ALS, sous le pseudonyme de Nestor Vigritz puis Pietrov Nietch.
Et comme je suis bien inspirer pour les noms... J'ai décider de reprendre celui de Nestor. Après tout il est pas si mal.

Sur mon background, j'ai pris quelques libertés pour imaginer ce qui a pu ce passer à Moscou. Dites moi si cela pose problème, auquel cas je changerait.


Personnage

Nom: Vigritz
Prénom: Nestor
Surnom: [None]
Age: 38 ans
Nationalité: Chernarussiens



La maison était très silencieuse. Vous vous y mouviez, tâchant de faire le moins de bruit possible. Les derniers jours n'avaient pas été très clément pour vous. Ayant perdu toutes vos affaires dans un affrontement, vous vous retrouviez seul et sans rien d'autre qu'un vieux couteau de chasse.
Très affaibli, c'est la faim qui vous avait attiré dans l'habitat. Vous auriez préférer poursuivre jusqu'à votre objectif sans vous arrêter, mais voilà que deux journées sans manger vous rappelaient à la sinistre réalité du corps humain. Ce n'était pas une très grande maison, et vous n'aviez repéré aucun infecté à proximité. Une chance de plus, le soleil brillait haut dans le ciel et la maison était très lumineuse. Vous vous dites l'espace d'un instant, qu'avec un petit effort d'imagination et la faim en moins, vous pourriez presque vous croire revenu dans l'ancien temps. Pièce par pièce, vous fouillez la maison qui semblait avoir déjà été entièrement pillé.
Vous rentriez prudemment dans la cuisine, le couteau fermement empoigné à la main. Vous doutiez qu'un danger rôde dans les parages, mais trop de vos connaissances étaient mortes bêtement.
Et l’expérience vous donna raison, une fois de plus. Un grognement féroce servi d’accueil à votre arrivée dans la pièce. La, coincé sous un épais placard renversé, un pauvre hère sans doute plus affamé que vous tendait désespérément son bras vers vous, comme si il avait voulu vous empoigner. Connaissant votre œuvre, vous coinciez son bras libre sous votre botte avant de venir planter votre couteau dans son crâne. La bête-humaine cessait alors toute ruminance. Avec l'espoir d'y trouver quoi que ce soit d’intéressant, vous redressez le placard. Celui ci est vide de tout contenu intéressant ou encore mangeable, excepté une petite boite de conserve. De la bouffe pour chat périmée... Vous avez déjà manger pire.
Du pied, vous positionner le cadavre étalé au sol sur le dos. Il s'agit d'un homme auquel vous donneriez bien la quarantaine. D'une taille moyenne, les cheveux coupés court, une petite barbe mal rasé au menton, le cadavre n'a rien d'extraordinaire. Sans que vous puissiez savoir depuis combien de temps celui ci est passé de vie à trépas, vous constatez à ses froque qu'il a manifestement échapper aux premières vagues qui décimèrent la population.
Vous vous apprêtez à partir de la pièce lorsqu'un détail attire votre attention. Dans la poche avant de la veste du cadavre, vous apercevez un carnet abimé. Vous ne savez trop pourquoi, mais vous vous en saisissez. Le petit carnet, aux reliures de cuir, est terriblement abimé. Caché dans la couverture, vous trouvez une petite photo d'une jeune femme et d'un enfant. La photo n'a pas survécu aux intempéries, détrempés, vous ne pouvez voir le visages des deux protagoniste. Vous remettez la photo à sa place. La plupart des pages, ayant probablement subis les affres de la pluie, partent en lambeau et l'encre est illisible. Vous vous promettez de le lire plus tard. Et pourquoi pas ?

Des premières pages, vous ne tirez que quelques informations rudimentaires. L'homme semble originaire du coin.. Né à Chernogorsk. Ouvrier, enfant d'ouvriers. Né le 17 février 79. Les pages suivantes sont de plus en plus lisibles





Journal de Bord
de
Nestor Vigritz

13 mars 2014.

Quel bande de fils de putes ! Ils ferment l'usine. Vingt ans qu'on ce casse le cul pour eux et voilà qu'ils viennent nous dire du jour au lendemain qu'ils ferment l'usine en avril. On en reviens pas avec les gars. On va pas ce laisser faire. ça va saigner. On va ce mettre en grève. Qu'est-ce que je vais dire à Ana ? Avec son salaire de misère et la petite à nourrir...

Les pages suivantes sont à peine lisibles, vous renoncez à en tirez quoi que ce soit

22 mars 2014

Les salauds ont enfin daignés prendre la parole. Ils déplacent les machines en Russie, pas loin de Moscou. Comme on est des salariés depuis longtemps, on nous propose un emploi la bas, mais payé un quart moins bien. Certains gars veulent continuer la grève. J'y crois pas. Je vais aller à Moscou. La petite a besoin de manger.

La suite des pages est plus ou moins lisibles. Nestor s'installe dans la banlieue de Moscou, dans un tout petit appartement très près de l'usine. Mal payé, il dépense une partie de la paye en boisson, envoie le reste à Chernogorsk. Il ne peu entreprendre de retour vers Chernarus en raison de l'accroissement des tensions mondiale et des prix grimpant des transports. Le début de l'année 2016 ce fait pour lui en usine. Il endure les bombes, comme chacun. A l'usine, de plus en plus de mondes déserte l'atelier pour retourner au pays ou fuir la ville. Nestor, lui, préfère ce persuader que tout rentrera vite dans l'ordre et qu'il vaut mieux, ce jour la, avoir conserver son emploi. C'est seulement lorsque le gouvernement russe finit par reconnaitre officiellement l'existence du virus Drawn que Nestor prend conscience du danger guettant tout autant sa famille que celui de l'absence de salaire. Empactant ses rares affaires, il tente de quitter la ville de plus en plus en proie au chaos, mais ne parvient pas à en partir avant la mise en quarantaine de Moscou. Trois mois s'écoule avant que l'armée ne finisse par levé la quarantaine à force de désertions et devant bien reconnaitre l'inutilité d'une quarantaine au vu d'un pays déjà presque entièrement ravagé par les infectés.

Au fil des pages, vous lisez cette douloureuse aventure qui vous semble si familière, celle d'un père tentant désespérément de revenir à Chernogorsk, voyageant d'abord à travers de larges cohortes de réfugié-e-s déséspé-e-s, ensuite dans des groupes de plus en plus restreint, la progression si lente, sans cesse ralentie par les infectés, les restes de l'armés, les bandes de voyous en armes, les détours dû au nuage drawn... Nestor passa plusieurs mois restreint dans un camp de réfugiers-prisonniers de l'ONU, avant de parvenir à s'en échapper au gré de l'attaque d'une troupe de bandit. Plus tard, il ce fît enrôlé de force par une troupe ce revendiquant de l'armée russe, passa un mois dans des geôles Ukrainiennes, manqua de mourir plus d'une centaine de fois... Comme n'importe qui ayant vécu cette terrible époque.

Faute de population, la fin 2018 fût plus clémente pour lui. Avec un petit groupe, il parvint à avancé progressivement jusqu'à la frontière de Chernarus, à bord d'un mini-bus agonisant.


Environ décembre 2018

J'y suis presque. J'arrive à peine à y croire mais c'est vrai. J'y suis presque. Je n'y croyais plus... Depuis le temps. Je vais enfin les revoir. Il le faut. Je n'ai pas parcouru tout ça pour si peu... Je suis déterminé. Il y a le nuage, oui, c'est ce qui ce dit en tous cas. Mais je vais passer. Je vais fermer les vitres et rouler le plus vite possible sans m'arrêter. Je vais passer. Je vais revoir Ana et la petite.
Et dire qu'ils ont voulu m'abandonner sur la route. C'est vrai, je n'aurais pas du tabasser ce gamin. Mais, déjà, ce n'était pas un gamin, c'était un adolescent bien entamé, et il avait essayer de nous tirer dessus. Ce petit fils de putes aurait bien pu
Je n'en reviens pas de ce que j'ai fait. Ils voulaient m'abandonner sur la route parce que je leur faisait peur. J'ai perdu le contrôle. ça m'arrive. Ce n'est pas la première fois.. Je ne voulais pas le tuer. Et je ne voulais pas les tuer. Ils voulaient partir avec mon minibus. Qu'est-ce que je pouvais faire d'autres ? Ils ne voulaient plus de moi, mais voulaient garder le minibus dont j'avais besoin... J'ai armé mon revol

Je vais rouler. Rouler et revoir Ana.

Décembre 2018 / Janvier 2019 ?

J'y suis. Je l'ai fait. Je suis passer. Je n'ai plus d'essence. Mais je suis en Chernarus. C'est bien Chernarus. Je suis à quelques dizaines de kilomètres de Chernogorsk... J'y suis.

2019

Pas de traces d'elles. Pas de traces d'elles. L'appartement est vide. Pas de traces d'elles. Pas de traces. Je vais continuer à chercher

2019

Pas de trace à Chernogorsk

2019

Vu quelqu'un. N'a pas vu Ana et Katerina. Ai pris son sac, il avait de quoi manger. ça m'évite de chercher.

2019

J'abandonne, je devrais me tuer.

2019 ?

Je me tue aujourd'hui.

Je ne me suis pas tué aujourd'hui.


Les pages suivante continuent ainsi quelques temps. L'homme semble alterner entre folie et raison. Il évite tous contacts avec les autres survivant-e-s, ère sans but

Date inconnue. Estimée 2019 depuis un bon mois, mais peut-être encore 2018.

Je me fait une raison. Je ne les retrouverais pas. Elles sont sans doute mortes, ou alors très loin, peut-être même pas en Chernarus. Je n'arrive pas à me tuer. Alors il faut vivre. Je part. Je reviendrais sans doute, Chernarus n'est pas grand. J'ai vu des gens, il y a encore de la vie ici. Peut-être pour moi aussi ? Il faut vivre pour savoir.





Point fort :
Formation militaire rudimentaire
Sait conduire
Rudiments de la mécanique (travail en usine)

Points faible :
Tendance à la folie, perte de contrôle


(dites moi si ça vous a plu ? Very Happy )

Et voici mon GUID, j'avais oublier, je dois avouer que j'ai galérer pour l'obtenir ! : 1b810d40051c521e2e5c7a4c6949af8e


Dernière édition par Nestor Vigritz le Dim 15 Jan - 21:48, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eikkichi

avatar

Messages : 99
Date d'inscription : 13/02/2016

MessageSujet: Re: Candidature Nestor Vigritz (validé)   Dim 15 Jan - 21:12

Salut Nestor!

Il manque quelques élément à ta présentation tel que tes point forts et faibles.
En revanche j'ai bien aimé ta petite histoire RP (et j'espère que tu tiendra un journal!).

Si tu n'as pas lu les règles tu pourra les trouver ici !

Et sinon passe sur le TS pour un petit entretient (il te suffit de cliquer sur la bannière GameTracker) après avoir fait ces quelques modification!

Au plaisir de te croiser In Game!

Eikkichi
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nestor Vigritz



Messages : 3
Date d'inscription : 15/01/2017

MessageSujet: Re: Candidature Nestor Vigritz (validé)   Dim 15 Jan - 21:50

Salut ! J'ai modifié pour rajouter les points forts/faibles.

Je n'ai mis que ce qui était déjà écris implicitement dans le BG histoire de pouvoir bâtir en jeu.

Je passe sur le TS incessamment sous peu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eikkichi

avatar

Messages : 99
Date d'inscription : 13/02/2016

MessageSujet: Re: Candidature Nestor Vigritz (validé)   Dim 15 Jan - 22:43

Entretient fait et whitelisté.

Bon Jeu!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Drake

avatar

Messages : 36
Date d'inscription : 11/12/2016
Age : 20
Localisation : France

MessageSujet: Re: Candidature Nestor Vigritz (validé)   Dim 15 Jan - 22:46

Bienvenu Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
KyfRan

avatar

Messages : 423
Date d'inscription : 15/03/2016
Age : 26
Localisation : Nul part

MessageSujet: Re: Candidature Nestor Vigritz (validé)   Dim 15 Jan - 23:52

Bienvenue à toi Nestor. Tu nous a écrit une très bonne histoire avec une superbe mise en scène. J'ai été très pris. Comme l'a dit Eikkichi, j'espère que tu tiendra un journal RP. Wink

_________________


La douleur ne disparaît jamais.
On apprend juste à vivre avec.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Michelangelllo
Designer
avatar

Messages : 316
Date d'inscription : 15/03/2016

MessageSujet: Re: Candidature Nestor Vigritz (validé)   Lun 16 Jan - 8:34

Bienvenus Nestor !
Ét tu a que BIEN fait DE prendre des libertés pour ton Histoire Wink

_________________
Il te restera toujours tes rêves pour réinventer le monde que l'on t'a confisqué.
L'Attentat - Yasmina Khadra
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Candidature Nestor Vigritz (validé)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Candidature Nestor Vigritz (validé)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Ma prèz ! [validé]
» [CF] Proposition de Planning (pour l'instant non-validé)
» Présentation Lara [validée]
» Ninja Assassin[validé]
» [Suggestion] Masquer la ChatBox aux invités (non-validés)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LCS - RP :: Presentation du Serveur :: INSCRIPTION-
Sauter vers: